Notre-Dame de Paris… le billet de Bruno Saintôt

26/04/2019

Le Père Bruno Saintôt sj, responsable du Département Ethique biomédicale au Centre Sèvres, partage son émotion devant l’ampleur de l’incendie de la cathédrale Notre-Dame

Notre Dame en feu comme une immense croix de braise tournée vers le ciel.

Notre Dame ouverte et déchirée comme un vaisseau tourmenté par les eaux.

Notre Dame abandonnée et vidée comme un cœur déserté de ses présences désirantes.

Les images ont frappé bien au-delà de ce qui était attendu. Elles ont rassemblé « Celui qui croyait au ciel /Celui qui n’y croyait pas ». Quelles que soient les convictions et les cultures, beaucoup perçoivent encore confusément que les cités habitables ont un cœur et une âme.

Les miracles de pierre, les fulgurances des couleurs, les éblouissements des musiques et les élancements des voix ont une source : de mystérieuses inspirations traversent et habitent ces œuvres humaines. Les hommes et les femmes façonnent le monde commun par ce qui les habitent et par ce qui nourrit leur cœur, leur âme et leur esprit. Si nous désirons encore que notre « maison commune » soit vraiment habitable pour tous et qu’elle ait vraiment une âme, comment allons-nous continuer à nous laisser habiter nous-mêmes et à former nos esprits ?

La mission du Centre Sèvres est de contribuer à sa manière à cette tâche essentielle. Les miracles de pierre viennent de la profondeur des esprits. Il importe de financer les pierres ; il est essentiel de contribuer à la formation des esprits. Il faut une confiance durable pour voir les fruits du long et patient travail de l’esprit. Avec une attention particulière à la profondeur, la compétence, l’affrontement raisonné aux questions d’aujourd’hui, la pluralité des cultures, la qualité des débats argumentés, la théologie et la philosophie ont un rôle majeur à jouer pour embellir la « maison commune ».

Avec une profonde gratitude envers tous les donateurs qui ont su et sauront encore faire confiance à cette patiente et nécessaire mission de formation.

En savoir + Site internet du Centre Sèvres