Des nouvelles du Centre Charles Péguy de Garges et Sarcelles

30/03/2017

centre charles péguy 5

Le Centre Charles Péguy situé dans le Val d’Oise présente ses derniers projets. L’équipe remercie les donateurs et compte sur votre fidèle soutien pour poursuivre leur action !

Une famille pour des familles : 25 ans de présence auprès des jeunes et de leur famille

img126L’association des Centres Éducatifs Charles-Péguy oeuvre, dans l’Est du Val d’Oise, depuis maintenant 25 ans ! Elle est géographiquement localisée sur la commune de Garges-lès-Gonesse. Elle étend ses actions aux communes limitrophes du département et en particulier, celle de Sarcelles. Elle agit à travers le Centre Charles-Péguy (1992) et le PAEJ Charles-Péguy « A l’Ecoute » qui offre deux espaces : le Coin Jeunes (1996) et l’Espace Ecoute Parents (2000) mis en place par les villes de Garges et Sarcelles.

Ces deux villes, comme toutes celles de l’Est du Val d’Oise, sont connues pour être les plus jeunes de France avec un taux d’immigration très élevé, une population qui cumule de nombreuses difficultés et qui vit dans des quartiers prioritaires de la Politique de la Ville. Les parents, les adolescents et les jeunes enfants de ces quartiers sont les bénéficiaires directs des actions menées par les équipes de bénévoles et de salariés de nos trois structures. Nous tenons à la prise en charge de la famille dans sa globalité. Nous adaptons continuellement nos interventions aux besoins des familles et développons des actions ciblées en fonction de chaque problématique repérée.

C’est pour cette raison que l’association qui, à l’origine était centrée sur l’aide à l’intégration des parents nouvellement arrivés en France (Alphabétisation et FLE) et l’accompagnement scolaire ou socio-culturel des enfants et adolescents s’est diversifiée vers l’animation sociale, le soutien psychologique et la formation aux compétences psychosociales. Initialement et toujours soutenue par la bonne volonté et l’engagement de nombreux bénévoles, l’association s’est enrichie d’intervenants spécialisés, particulièrement de psychologues. En 2016, ce sont 2385 enfants et jeunes et 726 parents qui ont ainsi été accompagnés dans la prise en main de leur vie.

Espérance Fontès, Psychologue clinicienne, Responsable de l’Es-pace Ecoute Parents


Accompagnement scolaire

Lettre d’une bénévole
img123Cette année, je ne vais malheureusement pas pouvoir venir le mercredi après-midi. J’en suis tout à fait désolée car j’ai vraiment beaucoup apprécié l’an dernier à la fois l’activité de soutien scolaire, l’ambiance très agréable du centre entre bénévoles et le dynamisme des enfants. Zelal, Fulya, Marrukh, Aysel et les autres me manqueront beaucoup ! Je voudrais aussi dire à Catherine, « ma » binôme, que je regrette bien de ne plus partager ce moment avec elle. Pardonnez-moi de vous faire ainsi faux bond, mais je ne désespère pas de pouvoir à nouveau venir à Garges…

Laure

Témoignage d’une ancienne
J’ai commencé à aller au Centre Charles-Péguy en 3ème et j’ai continué jusqu’en terminale. Le Centre m’aidait à faire mes devoirs et à appréhender mes difficultés dans certaines disciplines. Mais le Centre m’a également permis de rencontrer de belles personnes, des personnes avec lesquelles je suis toujours en contact. Je pense que, quand on est adolescent, le fait de s’investir dans un Centre comme Charles-Péguy aide à mieux appréhender l’avenir car c’est toujours rassurant de savoir qu’il y a des personnes derrière toi qui croient en tes capacités.

Véronica, 19 ans, actuellement à Sciences Po Paris

« Maxicours » en lien avec la Mairie
Dans le cadre du dispositif initié par la Mairie de Garges d’offrir à chaque élève du primaire un accès à Maxicours, des clés d’activation mises à notre disposition nous permettent d’accompagner des élèves dans l’usage de cet outil. Les écrans attirent et canalisent des énergies des CM 1 et 2. L’acquisition de points les stimule. Peu à peu les élèves découvrent que là aussi des exigences s’imposent : la nécessité de regarder les cours avant de se tester par exemple. Certains curieux se lancent sur des notions non encore étudiées en classe, d’autres se contentent d’essayer toutes les réponses…La machine n’a pas de sentiment et confronte chacun à une réalité sans interférence psychologique. L’accompagnement reste tout de même nécessaire pour peu à peu orienter les activités choisies, aider à relire l’usage fait de cet outil ou encore encourager à reprendre et persévérer car la lassitude peut là aussi venir très vite. Les animateurs de l’accompagnement scolaire s’emparent peu à peu de ce nouvel outil.

Bénédicte de Chaisemartin, Coordinatrice Centre Charles-Péguy


Soutien des adolescents : l’avenir est à toi, développe tes talents !

img120Intérêt du Coin Jeunes
L’adolescent traverse un passage où pas à pas il se transforme. Ce passage est un pont qui va le mener de la position d’enfant à celle d’adulte. Passer d’une rive à l’autre n’est pas quelque chose d’anodin. De nombreux bouleversements s’opèrent sur différents aspects de sa vie. Ainsi lorsque nous travaillons avec l’adolescent nous touchons aux domaines de la physiologie, du cognitif, de la psychologie et de la sociologie. Nous prenons en considération tout ces paramètres lors de l’élaboration et la mise en place de nos différents « coins » (coin art plastique, coin expression, coin ciné-débat, coin expression corporelle, coin slam, coin jeu, etc.).

Effectivement pour répondre à cette période particulière, notre structure propose une écoute psychologique et de nombreuses activités ou ateliers culturels, artistiques et ludiques. Par le biais de la Psychologie et de la Créativité, notre objectif est de soutenir, d’accompagner et d’écouter nos usagers en cas de « mal-être », de difficultés personnelles (familiales, scolaires, amicales, etc.), de renforcer leur propre estime, de développer leurs compétences, de travailler ensemble sur l’image qu’ils ont d’eux même et la confiance en eux… Le jeune par une démarche qui se veut intentionnellement participative, va de manière active, s’investir dans la Culture et par conséquent se tourner vers le Social.

Fatoumata Sané, Psychologue clinicienne au Coin Jeunes

Des actions réalisées
img91Partir à bicyclette jusqu’à la mer, avec le Coin Jeunes : une expérience très enrichissante de maîtrise de soi et de vivre ensemble.Plusieurs week-ends dans l’année leur ont appris à mieux connaître leur vélo, à découvrir les quelques règles de circulation et de respect des « autres ». Ainsi préparés, les jeunes sont partis en juillet pour une randonnée, bien encadrés, sur l’ « Avenue verte » : 250 km de découvertes, repas préparés par tous, longues soirées de discussions en camping. Une réussite !

Monique du Chayla, Responsable administrative et financière

img90Des interventions scolaires
Des établissements scolaires nous sollicitent pour aider les jeunes dans différentes dimensions de leur vie. Ainsi au cours de l’année 2016, tous les 6° d’un collège ont été sensibilisés à l’usage abusif des jeux vidéos, tous ceux de 2ndes d’un lycée professionnel ont réfléchi à l’importance du sommeil pour leur qualité de vie et leur scolarité. Une cinquantaine de secondes professionnelles ont bénéficié d’un module de 6h destiné à les aider à consolider leur estime d’eux-mêmes. Les secondes d’un autre lycée pro ont été sensibilisés à la lutte contre le harcèle-ment et à la qualité de relation; plusieurs classes de CM1 / CM2 ont vécu des ateliers variés (slam, impro, manga, etc.) dont l’objectif est de favoriser le vivre ensemble. Toutes ces interventions ont été appréciées et des échos très positifs nous ont été retournés.

Marie-Odile Dolivet, Responsable Coin Jeunes

Insertion et citoyenneté: Promouvoir une éthique du respect et de la compréhension de l’autre

Sortir de son quartier
img80Paris, Versailles, la mer, Château de Vincennes… et le Clos Lucé en Juillet 2016 : dans un cadre somptueux, rencontre avec un génie européen visionnaire : Léonard de Vinci. Dans chaque salle du château les inventions de ce savant ; aucune machine n’a fonctionné pourtant les siècles suivant verront ses intuitions s’inscrire dans des inventions. Pour les jeunes collégiens et lycéens, c’est l’occasion de goûter à la beauté, de s’intéresser à l’histoire, de s’inscrire dans une longue chaîne de vie de création, de solliciter leur curiosité et d’encourager leur créativité. En espérant que le plaisir pris à sortir, encourage d’autres ouvertures.

Bénédicte de Chaisemartin, Coordinatrice Centre Charles-Péguy

 

img79Être Français, quel intérêt ?
Les débats sur un thème permettent aux adolescents du Coin Jeunes d’exprimer leurs points de vue sur des sujets d’actualité en apprenant à rechercher des arguments et à structurer leur discours pour appuyer leur opinion, à écouter et respecter l’avis des autres. Les sujets choisis sont le plus souvent des problématiques que les jeunes rencontrent au quotidien (par exemple les relations Garçons-Filles, la discrimination, etc.) ou des sujets d’actualité (les attentats, les violences policières, etc.). L’un des débats proposé portait sur les avantages et les difficultés d’être citoyen français. Ces échanges ont été l’occasion pour eux de mobiliser leur réflexion concernant leurs droits et devoirs de citoyens. Leurs désaccords leur ont permis d’échanger et d’exprimer l’ambivalence liée à leur multiculturalisme. Ainsi, ces débats sont, selon nous, une façon d’apprendre à « prendre sa place » au sein d’un groupe mais aussi au sein de la société dans laquelle ils vivent, et donc, à devenir citoyens.

Céline Arbogast, Stagiaire Psychologue au Coin Jeunes

Apprendre à respecter les règles
Accepter et respecter certaines règles, est un point de départ pour une éducation au vivre ensemble. Au Coin Jeunes, nous avons adopté une charte en quelques points : se dire bonjour et au revoir, ne pas pénétrer dans certains espaces, favoriser des relations pacifiques en refusant moqueries, insultes et coups… Un apprentissage à faire et refaire au quotidien pour tenir compte de l’autre et de l’environnement ! Le jeu est un autre de nos supports privilégiés pour cet apprentissage. Quel que soit le type de jeu (médiation pour l’expression, pour la coopération ou seulement jeu de divertissement), la joie de jouer ensemble et même seul suppose d’en respecter les objectifs, les étapes et de se soumettre à une discipline. Hors de là, pas de jeu… Cela contribue sans aucun doute en miniature à l’apprentissage de la vie en société.

Marie-Odile Dolivet, Psychopédagogue, Responsable Coin Jeunes


Des projets…aux multiples facettes en mars 2017

• Accompagner les parents et les enfants face aux violences intrafamiliales (nouveau !)
• Favoriser l’accès au numérique des jeunes et des femmes (nouveau !)
• Aider les femmes à prendre leur place dans la société
• Accompagner des familles monoparentales
• Sensibiliser parents et jeunes à l’usage abusif des écrans et Internet
• Kiffe ta vie : soutenir l’estime de soi des ados
• Graine de citoyens : développer le vivre ensemble
• Mots pour maux : proposer des ateliers d’expression pour ados
• Ados en cité, ados en santé : promouvoir la santé physique et psychique des jeunes
• Socialiser et éduquer à la citoyenneté par le jeu
• Lire pour grandir
• Un même chemin d’école Enfants-Parents
• Accompagner et former des bénévoles
• Accompagner les professionnels en lien avec l’adolescence et la parentalité


Des besoins toujours actuels pour poursuivre notre action

img111Pour nous aider, vous pouvez :
offrir de votre temps pour l’accompagnement scolaire, l’alphabétisation ou FLE des adultes, l’animation d’ateliers artistiques.
• nous aider financièrement : votre don, quel que soit son montant, viendra soutenir nos efforts quotidiens et nous permettra de continuer à développer nos actions. Merci !

 

> Contact :
Pour les équipes : Marie-Odile Dolivet
direction.alecoute [at] gmail.com

> Lien vers la newsletter de mars 2017

> Rapport d’activité 2016 du Centre Charles Péguy

> En savoir + sur le site web de Charles Péguy A l’Ecoute