Des nouvelles de…l’AFEP, l’école de Production à Saint-Etienne

05/04/2017

Visite de l'atelier Métallerie de l'AFEp et rencontre avec les élèves et maîtres-professionnels 4

Retour ce mois-ci sur la bonne nouvelle du renouvellement de la convention la Région Auvergne Rhônes-Alpes, de l’Union Régionale et des Écoles de Production, dont l’AFEP !

 

Editorial sur « L’AFEP et ses ressources »

img18Les ressources de l’AFEP proviennent pour moitié du travail des élèves et des maîtres-professionnels qui produisent des pièces commandées par des clients. Le Conseil Régional Rhônes-Alpes, qui soutient les Écoles de Production, contribue pour 18% au fonctionnement de l’AFEP. La taxe d’apprentissage constitue l’essentiel des 32% manquants ! L’état laisse aux entreprises le choix du bénéficiaire du versement. Grâce à la taxe d’apprentissage, l’AFEP peut assurer à ses élèves une formation efficace, et faire d’eux de bons professionnels. Les autres sources extérieures proviennent des dons qui occupent une place de plus en plus importante et qui permettent à l’AFEP de poursuivre son action auprès des jeunes en difficultés, tant scolaires que sociales ou financières.


Un peu d’histoire…

1908 : Le père Denis JOURJON met en place les cours du soir de mathématiques et de dessin industriel et crée le Syndicat Forézien des Industries Métallurgiques
1913 : Il crée un atelier d’apprentissage et de forgeage, sur ce qui est le site actuel du Lycée Le Marais Sainte-Thérèse.
1960 : Les ateliers se transforment en collège d’enseignement technique.
1992 : Création de l’AFEP ( École de Production Mécanique générale )
2001 : Création d’une 2ème unité Métallerie Serrurerie à l’AFEP
2017 : Lancement de la troisième formation textile technique et médical


Témoignages d’anciens élèves 

En 2001, je suis rentré à l’AFEP suite à une orientation par le CIO en fin de 3ème. J’ai enchaîné avec le CFAI Loire, pour passer un BEP, puis le BAC Pro TU,
Mon parcours à l’AFEP est une très bonne expérience. J’ai pu obtenir le certificat d’opérateur régleur fraiseur avec mention très bien. Pour y arriver, après un décrochage scolaire, il faut être motivé et aimer ce métier. Je voudrais souligner pour les jeunes que l’AFEP est un très bon tremplin pour réussir.

Julien, élève en Usinage Mécanique- 2001/2003

> D’autres témoignages d’anciens élèves


Focus sur… 

Le renouvellement de convention entre la Région Auvergne Rhônes-Alpes, l’Union Régionale et les Écoles de Production a eu lieu le 17 février 2017.

Signature du renouvellement de convention entre la Région Auvergne Rhônes-Alpes, l’Union Régionale et les Écoles de Production le 17 février 2017

Signature du renouvellement de convention entre la Région Auvergne Rhônes-Alpes, l’Union Régionale et les Écoles de Production le 17 février 2017

Cette convention vise 4 objectifs :
– Permettre aux jeunes accueillis d’accéder à un niveau de qualification adapté au marché de l’emploi,
– Développer une pédagogie « Faire pour apprendre » adaptée à la formation de publics spécifiques : jeunes en rupture scolaire, jeunes issus de missions locales, jeunes handicapés,
– Construire une offre de formation cohérente avec les besoins économiques des secteurs en tension et en lien avec les branches professionnelles et autres voies de formation,
– Développer la recherche de clients, de partenariats et de cofinancements pour assurer la pérennité et l’équilibre financier des écoles.

Stéphanie Pernod-Beaudon, Vice présidente chargée de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage, est venue signer cette convention, pour 5 ans, dans les locaux de l’AFEP
en présence des responsables des 9 Écoles de Production de la Région.

 

Le démarrage de la formation textile technique et médical au sein de l’école de Production

Visite de l'atelier Métallerie de l'AFEp et rencontre avec les élèves et maîtres-professionnels

Visite de l’atelier Métallerie de l’AFEp et rencontre avec les élèves et maîtres-professionnels

« Après quelques mois de persévérance et de recherche, nous avons démarré notre activité en confection. Notre installation dans un local provisoire nous a permis de débuter l’activité sur 2 machines à coudre d’occasion. Après plusieurs essais fructueux, nous avons pu intégrer une machine à coudre triple entraînement neuve de marque DÜRKOPP-ADLER, afin d’assurer une production de boucles sur des sangles pour portes souples. En parallèle, dès le mois de décembre, des essais débutaient avec une commande pour l’assemblage et la couture de bretelles, confiées par un second client. Grâce à la confiance de ces 2 clients, l’activité confection est lancée ! Nous pouvons ainsi proposer à des jeunes entre 14 à 18 ans en difficultés une nouvelle formation industrielle qualifiante en 2 ans. Nos objectifs :
– Accroître notre offre de formation,
– Proposer une formation attrayante pour un public féminin,
– S’appuyer sur la dynamique du territoire ( St-Etienne capitale industrielle du Textile Technique et Médical ). »

> Site web de l’AFEP à Saint-Etienne

> Lire la newsletter de l’AFEP (Février 2017)

Lire la newsletter des Ecoles de Productions en France