Témoignage de Julie, ancienne de l’Internat de la Réussite (Fonds Ginette-Solidarité)

15/11/2017

Julie Lacoque a pu bénéficier de l’Internat de la Réussite, un projet soutenu par le Fonds Ginette-Solidarité auquel la Fondation de Montcheuil apporte son aide. Elle remercie ici ceux qui l’ont aidée à concrétiser ses projets.

« Il y a les familles normales et d’autres souvent qualifiées de bizarres, définition peut-être floue. Ce qui est sûr, c’est que je fais partie des bizarres.

Premièrement : pas de parent ingénieur, médecin ni banquier, pas de maison de famille qui nous appartienne. Nous, c’est plutôt deux métiers manuels (mécanicien et maquilleuse de théâtre), un camping-car et des voyages d’un an à travers l’Afrique, l’Asie et l’Amérique du Sud. Mais contrairement à ce que l’on pourrait craindre, cela ne m’a pas empêchée d’avoir une scolarité convenable, de bons résultats et d’avoir un rêve : être… vétérinaire !

Deuxièmement : je vis en Guyane (oui, le petit bout de France sur le continent américain !), et même si je suis parfaitement bilingue français-allemand (autre bizarrerie), postuler à Ginette depuis mon lycée Gaston-Monerville, au bout de la forêt, à Kourou, même pas à Cayenne, avec mon « bac soleil » en poche, mes chances d’admission étaient bien faibles. S’ajoutent à cela le prix de l’école, les autres frais (avion, train, hôtel…) liés à l’absence de famille proche à Paris, qui auraient fortement pesé sur les économies de ma famille.

Ginette-site-couv-354x200J’étais donc assez embêtée de mettre mes parents et mon frère dans une telle situation bien qu’ils m’aient soutenue totalement dans ma candidature à Ginette. Heureusement, au contraire de ce que beaucoup de personnes pensent, Ginette ne prend pas que les notes et l’origine comme critères de sélection mais aussi la volonté de l’élève de réussir son rêve. J’ai donc été admise.  L’Internat de la Réussite, soutenu par le Fonds Ginette- Solidarité a soulagé mes parents et m’a permis de participer pleinement à la vie très riche de la BJ (pélé, concert, gala…) et évidemment de travailler beaucoup, beaucoup, encore beaucoup pour réussir le concours Véto en 3/2. Je veux remercier toute la BJ, les professeurs, l’administration, les anciens élèves, mes camarades… de m’avoir tant donné ces deux dernières années et de me donner encore. « La BJ, c’est pour la vie ! »

Julie Lacoque ( Agro/Véto 2017)

> Aidez la Fondation de Montcheuil à poursuivre ce projet, faites un don en téléchargeant le bon de soutien en PDF

Site du Fonds Ginette-Solidarité

Lire la newsletter du Fonds Ginette-Solidarité – Automne 2017